Genre: classique
Qui ? Hugo Wolf
Titre: Italienisches Liederbuch
Chez qui ? (RCA Red Seal/Sony Music)

Il est regrettable que pour cet Italienisches Liederbuch de Wolf, les deux chanteurs ne soient pas du même niveau. Ni Mocja Erdmann ni Christian Gerhaher n’ont des voix particulièrement puissantes. La soprano allemande a un joli timbre, mais c’est à peu près tout. Christian Gerhaher, lui, porte le texte. Il le fait avec une certaine pudeur, quoique avec chair et sensibilité, loin de la rhétorique affirmée d’un Dietrich Fischer-Dieskau. Ce baryton allemandexcelle dans l’art de la suggestion. Son chant est profond et subtil. Toute l’ironie propre à Hugo Wolf, les arrière-plans et les sentiments doux-amers ressortent avec finesse. Le pianiste Gerold Huber cultive lui aussi l’introspection. Une demi-réussite.