Un concert live, surtout après un an et demi de larsen pandémique, c’est bien. Dans un cadre bucolique, c’est mieux. Un verre de chasselas à la main, c’est encore mieux. Mêler musique et terroir? Le mariage a la cote – on pense évidemment aux Electroclettes valaisannes du PALP Festival, ou à la jeune association Bon’Boc qui réunit, à St-Prex, spectacles et plats locaux. Ce même esprit anime Hummus & Wine, une série de concerts dominicaux dans les vignes du Lavaux.

Lire aussi:  Le PALP Festival pour combler les appétits culturels

L’instigateur de ces joyeuses vaudoiseries? Renaud Meichtry, qui fusionne ici ses deux casquettes: celle de co-patron de la Brasserie de Montbenon, institution lausannoise de la bonne chère, et de collaborateur au sein de Hummus Records, label chaux-de-fonnier frétillant dont il développe l’antenne vaudoise. Rock’n’roll et terroir, les domaines se combinent bien, réalise-t-il. «L’idée était de faire découvrir aux fans des endroits de charme, pour des moments qui sortent de l’ordinaire. Et de défendre les vignerons comme les musiciens, qui ont tous peiné cette dernière année.»

Lac et planchettes

Renaud Meichtry fait un tour des terrasses, démarche sans peine les premiers puis convainc tout aussi aisément les seconds. Parmi eux, des artistes signés chez Hummus, mais pas seulement: Reverend Beat-Man, le «pape bernois de tout ce qui est blues un peu cra-cra», Giant Robots et leurs échos sixties, le groupe instrumental et jubilatoire Closet Disco Queen & the Flying Raclette ou encore le poète Stéphane Block. Pour un rock transgénérationnel, et multifacettes.

Au domaine Daley à Lutry, à La Maison Buttin-de-Loës de Grandvaux comme au Château de Vuillerens, une cinquantaine d’épicuriens pourront déguster musique, verres et planchettes face au lac et dans une ambiance décontractée. Différentes catégories de billets permettent de combiner, au choix, concert et visite de la cave – là où seront rapatriés les concerts en cas de mauvais temps.

Lancé en août, le projet se poursuit jusqu’à l’automne (pour la dernière date, le live s’abritera dans un caveau de Cully). Et Renaud Meichtry n’exclut pas, l’an prochain, d’exporter Hummus & Wine à Neuchâtel. «Le concept est déclinable à l’infini. Pourquoi pas une camionnette équipée de micros et d’une sono? On y réfléchit déjà.»


Hummus & Wine, concerts les di 12 et 19 septembre, 3 et 17 octobre et 14 novembre, de 16h à 19h. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».