Genre: opéra
Qui ? Ildebrando d’Arcangelo
Titre: Mozart
Chez qui ? (Deutsche Grammophon/Universal)

On ne peut pas dire qu’on ait été emballé par ce récital d’Ildebrando d’Arcangelo. Le baryton-basse a de l’aplomb. La voix est sonore, riche, dans le genre «viril», mais aussi passablement monochrome. D’une manière générale, le chanteur peine à caractériser suffisamment les rôles mozartiens qu’il aborde. L’air du catalogue tiré de Don Giovanni , qui ouvre le disque, manque d’ivresse et d’insolence. Certains airs tirés des Noces de Figaro , qu’il a abondamment défendus à la scène, sont meilleurs, mais tout cela est assez droit. On sent les limites du chanteur dans l’air de concert Alcandro lo confesso… Non sò d’onde viene , KV 512, où il peine dans les vocalises; les notes graves lui posent de sérieux problèmes. Le chef Gianandrea Noseda pourrait lui aussi être plus imaginatif.