Exposition

Des images des couloirs de la mort

A l’Espace Saint-Martin de Lausanne, l’association Inmates' Voices présente des œuvres réalisées dans les prisons des USA

C’est bien entendu un point de morale: faut-il – ou non – exposer des œuvres réalisées par des détenus des couloirs de la mort aux Etats-Unis? On ne prétendra pas trancher la question, abordée par chaque pôle du débat avec quantité d’arguments de bonne foi, fussent-ils irréconciliables. On ne prétendra pas non plus répondre à la prémisse: est-il licite – ou non – que ces détenus aient accès à des moyens d’expression artistique? Car cette question-là est en quelque sorte tuée dans l’œuf par les faits: malgré le régime auquel ils sont soumis, ces prisonniers se débrouillent pour trouver de quoi peindre ou dessiner. Ils y parviennent, tout comme ils arrivent à faire sortir ces images de la geôle.

Une histoire complexe

C’est cette histoire complexe, et un choix des œuvres en question, que l’Espace Saint-Martin, à Lausanne, propose de découvrir jusqu’au 12 avril prochain. L’idée provient de l’association Inmates' Voices qui, selon son propre descriptif, «a pour but de créer, développer et promouvoir en Suisse et à l’étranger des projets artistiques donnant voix à des prisonniers, leur ouvrant ainsi un espace d’écoute et de création».

Cent cinquante travaux

A Lausanne, on découvrira quelque 150 travaux de détenus, ramenés en Europe par le biais du travail effectué par les correspondants avec lesquels les condamnés entretiennent une relation épistolaire – des «amis de plume», selon le terme consacré. Œuvres parfois naïves, tentatives d’auto-analyse, représentations de l’angoisse et – évidemment – de l’enfermement: les propos sont très divers, mais trouvent une confluence dans la pauvreté imposée de leurs supports – dos de cartes de vœux, prospectus recyclés en pliages, etc. Un accrochage qui, quel que soit l’ancrage éthique de son observateur, a pour vocation de le bousculer.


Exposition Couloi’Art – du 30 mars au 12 avril 2017 à l’Espace Saint-Martin, rue Saint-Martin 18, Lausanne

Publicité