Le projet a pu surprendre, mais il y a une cohérence à ce qu’Olivier Assayas décline Irma Vep, son film de 1996, en une série – autre surprise, pour HBO cette fois. Après tout, l’ensemble constitue un hommage aux Vampires, les sublimes bandes muettes de 1916 dues au maître des serials, Louis Feuillade. Avec son inscription dans le format sériel, Irma Vep représente un salut adéquat au poétique ancêtre.