A l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, «Le Temps» propose un cycle d’articles pendant trois jours.

Lire aussi: Sandrine Salerno: «L’égalité n’était pas le combat de ma vie»

Le coronavirus aura eu raison du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), annulé pour des raisons sanitaires. Un déchirement pour la directrice, Isabelle Gattiker, et son équipe qui ont dû mettre sur pied une programmation repensée, entièrement numérique, en moins de quarante-huit heures. La nouvelle offre en ligne sera proposée, comme prévu, jusqu’au 15 mars. En temps de crise, la Genevoise estime plus que jamais nécessaire de diffuser le message du festival: résistance et solidarité.

Le Temps: Une épidémie qui paralyse la planète entière, cela ressemble au début d’un scénario de fiction…