Un garçon douteux. Ado, Ivan Jablonka, né en 1973, rêvait d’avoir les yeux revolver d’Harrison Ford dans la peau d’Indiana Jones. Ado encore, il troquait le Stetson d’Harrison contre le veston «Quartier latin» d’Hippolyte Girardot à la poursuite de son étoile, une étudiante brillante et insaisissable dans Un Monde sans pitié.