Le Gstaad Menuhin Festival a nommé une nouvelle personnalité pour reprendre son orchestre (le Gstaad Festival Orchestra) et l’académie de direction d’orchestre qui lui est associé. A partir de l’été prochain, ce sera le Néerlandais Jaap van Zweden qui occupera ce poste. Christoph Müller, directeur du festival de l’Oberland bernois, en est très fier, car Jaap van Zweden est l’une des baguettes les plus en vue actuellement: il prendra la direction musicale du New York Philharmonic Orchestra dès la saison 2018/19.

«Une force de la nature»

«Jaap von Zweden est une force de la nature, s’exclame Christoph Müller. Pendant quinze ans, il a été le premier violon solo de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam. Il a donc joué sous la direction des plus grands chefs avant de devenir chef à son tour à partir de la fin de la trentaine.» Lancée en 2014, la Gstaad Conducting Academy a pour objectif de former des jeunes chefs d’orchestre à un métier exigeant et très compétitif. Neeme Järvi (appuyé par des assistants) a mené à bien cette tâche pendant trois éditions. Mais il était temps de passer la main à un autre pédagogue de renom.

C’est un concours de circonstances qui a joué en faveur du Gstaad Menuhin Festival. Jaap van Zweden a acquis récemment un bien immobilier dans la région du Saanenland pour renouer avec ses souvenirs d’enfance. En effet, l’enfant avait l’habitude de passer ses vacances à Gstaad avec sa famille. Au terme de discussions avec Christoph Müller, il a accepté de prendre en charge l’orchestre et l’académie dès l’été 2017.

Répertoire romantique tardif

Son activité consistera à animer, en compagnie d’autres chefs invités, des workshops publics destinés aux étudiants chefs d’orchestre sélectionnés pour ce programme éducatif. «Nous avons la chance de hisser ce projet de la Gstaad Conducting Academy à un autre niveau après trois ans, dit Christoph Müller. J’ai besoin de quelqu’un de motivé pour suivre les quinze jeunes chefs. Jaap van Zweden fera aussi des tournées avec le Gstaad Festival Orchestra en dehors du festival.» Des engagements à l’étranger ont déjà été planifiés.

Directeur musical à Dallas et à Hong Kong, Jaap van Zweden est régulièrement invité à diriger les grands orchestres aux Etats-Unis (New York, Chicago, Cleveland…) et en Europe (l’Orchestre de Paris). Il s’est fait une spécialité du répertoire romantique tardif (Wagner, Bruckner, Mahler). «A la Gstaad Conducting Academy, il va travailler de manière plus intense musicalement sur un répertoire moins étendu. L’année prochaine, il se focalisera sur la 1re Symphonie de Mahler. Jaap van Zweden guidera les jeunes chefs dans l’oeuvre, puis la dirigera lui-même à la tête du Gstaad Festival Orchestra.» Une convention a été signée avec le chef hollandais pour les éditions 2017 et 2018, avec option de prolongation jusqu’en 2019.