Genre: jazz
Qui ? Jack Teagarden
Titre: Featuring Bobby Hackett
Chez qui ? (Solar/Musikvertrieb)

Ces deux-là devaient se rencontrer. Ils l’ont fait à plusieurs reprises, toujours avec le même bonheur. Entre le trombone ouaté de Jack Teagarden et la trompette en apesanteur de Bobby Hackett, il y a ce qu’on n’ose appeler des atomes crochus, vu l’absence d’aspérités de leurs univers qui semblent préservés de la commune rugosité des choses. Les rejoint ici sur plusieurs titres Bud Freeman, ténor venu du fin fond des âges, juste avant l’hégémonie de Coleman Hawkins auquel il semble bien ne rien devoir. On touche à l’une de ces douces facéties de la vie lorsqu’on l’entend susurrer la bluette «Never On Sunday» (alias «Les enfants du Pirée»), lui qui fut brièvement chef de l’orchestre privé d’un certain… Al Capone.