Cela fait plus de quarante ans que Jacques Rancière compose patiemment, livre après livre, ce qui représente aujourd’hui l’une des œuvres philosophiques les plus originales et les plus influentes de notre époque. S’il s’est fait remarquer pour ses incursions dans le domaine de l’esthétique ou de l’épistémologie des sciences humaines, c’est sur la politique que se concentrent les réflexions majeures d’un philosophe qui fut nourri de l’expérience de Mai 68. Saison exceptionnelle et contestée à partir de laquelle il s’est tracé un chemin singulier tant dans le domaine de la pensée que dans celui de l’engagement.