Voici Jacques Réda romancier comme on l'aime, secret, évasif, imprévisible. Qui est ce Pelby inconnu dont il nous raconte les «nouvelles» aventures à la première personne? Un homme qui ne prend pas très facilement des habitudes, «parce qu'elles en contrarient de plus anciennes dont le but était de faire croire que je n'en ai pas: je passe imperturbable, on ne saurait dire où je vais ni d'où je viens.» Mais encore? Un dessinateur de BD amoureux d'une harpiste prénommée Hannah – après une certaine Huguette et une plus lointaine Hélène –, et qui se met à courtiser la très jolie Heliane («avec un H comme dans héliogravure»). Ah! n'oublions pas Rilou, une gamine délurée qui s'essaie au dessin. Que fait ce Pelby, alias PLB? Il flâne, rêve, caresse des chimères, va et vient entre ses deux domiciles, appelle son frère Théo sur son «téoula», est saisi de vertiges que soigne le docteur Chiche, le voisin barbu qui «passe chaque mois au moins une soirée et une partie de la nuit à démolir ses meubles»… Surprises garanties grâce à une narration capricieuse, sans cesse interrompue par un «Non» qui en dévie le cours et multiplie les possibles du récit.