La danse comme un acte de résistance. Et cette émotion pour commencer Any attempt will end in crushed bodies and shattered bones, découvert de vendredi à dimanche derniers, au Pavillon de l’ADC dans le cadre de La Bâtie-Festival de Genève. Sur la musique industrielle de Henryk Mikolaj Gorecki, un jeune danseur habillé de gris se meut comme une machine, les pieds rivés au plancher, le corps en extension/contraction.