Jazz. Julie London. About The Blues/London by Night (Capitol/EMI)

La version canonique du désenchanté «Cry me a River», c'était elle. Pin-up au chant merveilleusement sensuel, la Californienne disparue en 2000 laisse à la postérité une ribambelle d'albums dont les deux repris ici, datés de 1957 et 1958, constituent d'incontestables sommets. Mention spéciale pour le langoureux London by Night, aux arrangements délicieusement cinématographiques, support idéal de ses interprétations feutrées de «My Man's Gone Now» ou «That Old Feeling».