C’est une maison blanche, accrochée à la colline. Celle qui domine La Chaux-de-Fonds et fait face aux crêtes du Jura. La Villa Jeanneret-Perret se tient là en lisière de forêt, majesté de paquebot, noblesse de château. Première réalisation de Le Corbusier en 1912, restaurée un peu moins d’un siècle plus tard par l’association qui l’a rachetée, la Maison blanche, de son petit nom, dégage une quiétude olympienne. Impossible de deviner, de l’extérieur, qu’elle héberge… un nouveau locataire.