Ça y est. Le festival Images a empli les rues de Vevey. Portraits géants de Cindy Sherman ou Liu Bolin, photomaton XXL pensé par JR, incitations ici et là à prendre la pose. Une fois encore, la manifestation joue la carte de la démesure, du participatif et du ludique, sans céder sur la qualité. Irina Werning, elle, s’inscrit dans une démarche à la fois amusante et réflexive. S’inspirant de clichés anciens, d’enfants la plupart du temps, elle rephotographie les modèles originaux au même endroit, dans la même tenue et surtout avec la même expression. Tant de similitudes semblent estomper les années. Saisissant.