classique

Johann Sebastian Bach, «Cantates de Leipzig 1727-29»

Sans la hâte qui conduisit l’intégrale de Koopman à quelque superficialité, sans en faire le marathon du Pèlerinage qui mena Gardiner à travers le monde, Masaaki Suzuki poursuit son exploration des cantates en prenant le temps qu’il faut, celui de la maturation et de l’approfondissement

Genre: classique
Qui ? Johann Sebastian Bach
Titre: Cantates de Leipzig 1727-29
Chez qui ? (Bis/Musikvertrieb)

Sans la hâte qui conduisit l’intégrale de Koopman à quelque superficialité, sans en faire le marathon du pèlerinage qui mena Gardiner à travers le monde, Masaaki Suzuki poursuit son exploration des cantates en prenant le temps qu’il faut, celui de la maturation et de l’approfondissement. Avec le volume 49, on est presque à bout touchant. Les quatre cantates de ce disque (BWV 156, 159, 171 et 188) sont parmi les dernières que le cantor composa pour les églises de Leipzig. Toujours avec la même assurance technique et le même élan fervent, instrumentistes et choristes du Bach Collegium Japan s’associent aux chanteurs européens, fidèles compagnons de l’aventure, le soprano Rachel Nicholls, l’alto Robin Blaze, le ténor Gerd Türk, la basse Peter Kooij.

Publicité