Genre: classique
Qui ? Johannes Brahms
Titre: Quatuors op. 51 No 1 et op. 67
Chez qui ? (1 CD Erato Warner)

Après l’intégrale des Quatuors de Beethoven et les derniers quatuors de Schubert, le Quatuor Artemis se consacre aux Quatuors op. 51 No 1 et op. 67 de Brahms. Ce sont des œuvres ardues à défendre, en particulier le premier, qui peut paraître un peu sec et austère. Les interprétations sont de premier ordre, caractérisées par une belle acuité d’analyse, la volonté de plonger dans l’âpreté des matières musicales. L’ensemble de Berlin illumine le contrepoint extrêmement dense de Brahms. Au Quatuor op. 51 No 1, tendu et fébrile, s’oppose le plus lyrique Quatuor op. 67. Ce disque prend une dimension particulière avec le décès de l’altiste Friedemann Weigle survenu en juillet dernier (des suites d’une longue maladie). On peut l’entendre énoncer la mélodie principale dans le troisième mouvement («Agitato») du Quatuor op. 67.