Genre: classique
Qui ? Johannes Brahms
Titre: Serenades
Chez qui ? (Decca/Universal)

Difficile d’imaginer conjonction plus heureuse entre un chef et ses musiciens. Riccardo Chailly et l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig complètent leur cycle consacré aux symphonies de ­Brahms avec les deux Sérénades. Ces œuvres de jeunesse (la Sérénade N° 1 durant près de 40 minutes) peuvent sembler scolaires, voire de second ordre, si elles ne sont pas interprétées avec élan et fraîcheur. Riccardo Chailly excelle dans l’art de la caractérisation. Il passe de l’exaltation la plus joyeuse (la rusticité du premier mouvement de la Sérénade N° 1 avec ses appels de cors!) à des instants de poésie. Le lustre des cordes, la beauté des bois, admirablement fruités et déliés – tout cela dans un équilibre parfait – font de cette version un bonheur. La prise de son, chaleureuse et aérée, met en relief les sonorités particulièrement goûteuses de l’Orchestre du Gewandhaus.