John Cunningham. Happy-Go-Unlucky. (Top5 Records TOP001/RecRec)

Pop. Miraculeux. Miraculeux que les disques de John Cunningham bénéficient par éclairs furtifs d'une distribution helvétique. Miraculeux encore que le songwriter anglais, en exil en France, poursuive dans l'indifférence quasi générale une œuvre pop à l'invention mélodique digne de ses modèles Paul

McCartney, Elvis Costello ou Burt Bacharach. Allié à l'élégant Mehdi Zannad, alias Fugu qui orchestre et déclame quelques titres, John Cunningham accouche avec ce cinquième album d'un classique immédiat, intemporel et vert à la fois. Miraculeux, vous dit-on.