Genre: opérette
Qui ? Jonas Kaufmann
Titre: Du bist die Welt für mich
Chez qui ? (Sony Classical/Sony Music)

Jonas Kaufmann distille son charme et sa séduction si habile dans son dernier album consacré au répertoire d’opérettes berlinoises et viennoises entre 1925 et 1935. Le chant est très étudié, truffé de nuances parfois excessives, un peu fabriquées, mais la conduite de la ligne est admirable de bout en bout. Le ténor munichois prête son timbre ardent, riche en clairs-obscurs, aux tubes de Lehár («Dein ist mein ganzes Herz!» du Pays du sourire et «Freunde, das Leben ist lebenswert!» de Giuditta, irrésistibles). On n’y retrouvera pas toujours le naturel absolu d’un Wunderlich. Et même si la voix se détimbre par instants dans le haut registre (surtout dans les nuances pianissimos), on appréciera sa couleur unique et son instinct très sûr. Les accompagnements instrumentaux sont exquis. Une réussite.