pop

Jono McCleery, «There Is»

Le single «Tomorrow» a fixé le décor feutré et révélé une voix dont on ne peut se passer. Un titre pour voir en Jono McCleery un orfèvre...

Genre: Pop
Qui ? Jono McCleery
Titre: There Is
Chez qui ? (Counter Records/Musikvertrieb)

Le single «Tomorrow» a fixé le décor feutré et révélé une voix dont on ne peut se passer. Un titre pour voir en Jono McCleery un orfèvre d’une délicatesse rare, qui conjuguait orchestrations planantes, ambiances jazzy et rondeurs vocales qui rappelaient un autre jeune prodige, James Blake. Cet art venu comme une Epiphanie se confirme aujourd’hui, sur douze titres brumeux, profonds et aériens, qui tiennent tous du récit intimiste. McCleery en fait l’étalage avec un sens de la mesure rare, dans un art qui renvoie aux grands disparus du genre (Nick Drake et Jeff Buckley). Un album où les effets de sourdine raisonnent comme autant de détonations («Garden», «Wonderful Life», reprise de Black). Un chef-d’œuvre donc.

Publicité