José Saramago

Quasi Objets

Trad. de Claude Fages

Seuil, coll. Points, 190 p.

Un homme prisonnier de sa voiture, un royaume organisé autour d'un cimetière, des objets qui se révoltent… Les nouvelles du recueil – écrites avant les grandes œuvres romanesques du Prix Nobel de littérature – mettent en scène des personnages aux prises avec un changement progressif, d'abord presque imperceptible, de leur environnement. Le fantastique a toujours des allures réalistes chez Saramago. «Le Centaure» est une des plus belles nouvelles: «Il ne rêvait jamais comme rêve un homme. Il ne rêvait jamais non plus comme aurait rêvé un cheval. Durant les heures où ils étaient éveillés, les occasions de paix ou de simple conciliation n'étaient pas nombreuses. Mais le rêve de l'un et le rêve de l'autre composaient le rêve du centaure.»