«Ah, vous êtes Parisien de père en fils? Et moi je suis Suisse de Porrentruy… Vous la sentez l’arnaque?» Une vanne haut de gamme pour poser le décor, et un public français bien déstabilisé: personne n’a saisi la punchline de Josquin Chapatte, guide suisse installé à Paris et spécialisé dans la visite du quartier de Montmartre. Il part pourtant de loin pour imposer son humour en ce samedi matin ensoleillé. L’agression sonore du boulevard de Clichy est limite inhumaine, avec la cour des miracles tout autour: matelas à même le sol rue Lepic, des mendiants tous les cinq mètres, et des Français agacés, en voiture (klaxons) comme sur les trottoirs (regards exaspérés devant les attroupements de touristes). Mais Josquin maîtrise bien son affaire, et son physique à part – grand, sec, gavé d’énergie – vient servir son propos.