Le passé politique de la Colombie résonne dans tous les livres de Juan Gabriel Vasquez, depuis L’Histoire secrète du Costaguana (Seuil, 2010). Le romancier n’a cessé depuis de s’approcher de l’époque actuelle. Une Rétrospective parle des années 1960 et en aborde les conséquences jusqu’à nos jours à travers des personnes et des faits réels. La rétrospective du titre est à double sens. Né en 1950, le cinéaste Sergio Cabrera est au centre du récit. En 2016, il est invité à présenter ses films à Barcelone. Son père, Fausto Cabrera, vient de mourir à Bogota. Sergio décide de ne pas rentrer pour l’enterrement, de jouer son rôle d’invité d’honneur, d’en profiter pour parler à son fils, un jeune adulte qui étudie en Espagne, et pour tenter de renouer les liens avec sa femme portugaise. Surtout, ces quelques jours de suspension l’amènent à revenir sur son passé.