Un film africain en compétition, c’est toujours une excellente nouvelle. D’autant plus lorsqu’il semble s’agir d’un film tourné par et pour des Africains, donc dénué d’une approche post-colonialiste qui plombe encore trop souvent des longs métrages en forme de jolis contes pour public occidental en mal d’exotisme. Juju Stories est en l’occurrence un film nigérian cosigné par trois réalisateurs – C.J. Obasi, Abba T. Makama et Michael Omonua – puisqu’il est constitué de trois chapitres qui racontent trois histoires distinctes.