Est-il possible de lister les 100 meilleures chansons du XXe siècle, c’est-à-dire publiées avant la fin de l’année 2000? Sur le papier, l’entreprise avait l’air un peu folle, car forcément subjective. Fallait-il se baser uniquement sur les ventes ou les écoutes en ligne, ou plutôt tenter de mesurer l’importance d’un morceau au regard des traces qu’il a laissées dans l’histoire de la musique? C’est finalement cette seconde solution qu’a retenue Le Temps afin de proposer un jukebox du siècle passé en passant par le prisme d’un jury spécialisé, composé de journalistes et de collaborateurs du journal, mais aussi de professionnels travaillant dans l’industrie de la musique.

Au final, 25 personnes ont répondu à l’appel et proposé leur liste, parfois commune dans le cas des équipes de programmation du Montreux Jazz ou du Paléo. L’idée était donc de sélectionner des titres jugés incontournables et d’éviter les choix trop personnels, afin de pouvoir ensuite dessiner des tendances en comptabilisant les votes reçus par les différents titres.

Catégories mouvantes

Le XXe siècle a été celui de l’avènement des musiques actuelles, de l’invention du rock, puis de l’électro et enfin du rap. Certains artistes ont eu une influence déterminante sur l’évolution non seulement de la musique, mais aussi de la société. Le rock’n’roll choqua l’establishment dans les années 1950 et fera évoluer les mentalités, comme plus tard le punk et le mouvement hip-hop. De David Bowie à Madonna, la mode a également souvent avancé de pair avec les artistes emblématiques d’une époque.

Le classement que nous vous proposons a été découpé par courant musical, qu’il convient de considérer comme des catégories mouvantes plutôt que comme des étiquettes rigoureuses. Toutes les musiques actuelles y sont représentées, même si certains titres sont forcément à cheval sur différents genres. Où classer, par exemple, Michael Jackson, considéré comme le roi de la pop mais également profondément ancré dans un terreau soul?

Evidences générationnelles

Ce top 100 doit être vu comme un guide, non comme un hit-parade exhaustif. Little Richard, Chuck Berry, Elvis Presley n’y figurent pas, alors qu’ils ont inventé le rock. A l’opposé, le rap et l’électro étant des musiques plus jeunes, on y trouve les noms de plusieurs pionniers. Et comment résumer les musiques du monde en 15 titres alors que le monde est si vaste? Chaque catégorie, chaque décennie mériterait un classement séparé.

Forcément, chacun arguera au final qu’il manque tel morceau essentiel, avant de s’étonner de la présence de tel autre. Car malgré la constitution d’un jury ad hoc, tendre vers une totale objectivité est un vœu pieux. Le résultat doit par exemple beaucoup à l’âge des jurés, dont la majorité ont entre 35 et 50 ans. D’où des évidences générationnelles, comme Renaud et Nirvana, d’autant plus que, parmi leur répertoire, Mistral gagnant et Smells Like Teen Spirit sont d’inoxydables repères. D’autres artistes ont au contraire vu plusieurs de leurs compositions citées, mais sans qu’aucune comptabilise suffisamment de suffrages pour figurer dans le classement final. C’est par exemple le cas de Leonard Cohen et d’Elton John, de Francis Cabrel et de Jean-Jacques Goldman.


Pop-rock

Bob Dylan, Like a Rolling Stone (1965)

The Rolling Stones, (I Can’t Get No) Satisfaction (1965)

The Beach Boys, God Only Knows (1966)

The Doors, Light My Fire (1967)

The Beatles, Hey Jude (1968)

David Bowie, Space Oddity (1969)

The Stooges, I Wanna Be Your Dog (1969)

Led Zeppelin, Stairway to Heaven (1971)

John Lennon, Imagine (1971)

Neil Young, Heart of Gold (1972)

Deep Purple, Smoke on the Water (1972)

Lou Reed, Perfect Day (1972)

Queen, Bohemian Rhapsody (1975)

Pink Floyd, Wish You Were Here (1975)

The Eagles, Hotel California (1976)

Patti Smith, Because the Night (1978)

The Clash, London Calling (1979)

Joy Division, Love Will Tear Us Apart (1980)

Madonna, Like a Virgin (1984)

Nirvana, Smells Like Teen Spirit (1991)


Chanson francophone

Edith Piaf, La Vie en rose (1946)

Jacques Brel, Ne me quitte pas (1959)

Serge Gainsbourg, La Chanson de Prévert (1961)

Georges Brassens, Les Copains d’abord (1964)

Charles Aznavour, La Bohème (1965)

Claude François, Comme d’habitude (1967)

Jacques Dutronc, Il est cinq heures, Paris s’éveille (1968)

Johnny Hallyday, Que je t’aime (1969)

Georges Moustaki, Le Métèque (1969)

Barbara, L’Aigle noir (1970)

Léo Ferré, Avec le temps (1971)

Maxime Le Forestier, San Francisco (1972)

Christophe, Les Mots bleus (1974)

Nino Ferrer, Le Sud (1975)

Les Rita Mitsouko, Marcia Baïla (1984)

Renaud, Mistral gagnant (1985)

Daniel Balavoine, Tous les cris les S.O.S. (1985)

Stephan Eicher, Déjeuner en paix (1991)

Alain Souchon, Foule sentimentale (1993)

Alain Bashung, La nuit je mens (1998)


Rap

Sugarhill Gang, Rapper’s Delight (1979)

Afrika Bambaata and The Soul Sonic Force, Planet Rock (1982)

Grandmaster Flash and the Furious Five, The Message (1982)

Run DMC feat. Aerosmith, Walk This Way (1986)

Public Enemy, Fight the Power (1989)

Wu-Tang Clan, C.R.E.A.M. (1993)

Cypress Hill, Insane in the Brain (1993)

MC Solaar, Nouveau western (1993)

Beastie Boys, Sabotage (1994)

The Fugees, Killing Me Softly (1996)

IAM, Petit Frère (1997)

2Pac, Changes (1998)

Suprême NTM, Ma Benz (1998)

Eminem, My Name Is (1999)

Dr. Dre feat. Snoop Dogg, Still D.R.E. (1999)


Musiques électroniques

Pierre Henry, Psyché Rock (1967)

Kraftwerk, Radioactivity (1975)

Jean-Michel Jarre, Oxygène Part IV (1976)

New Order, Blue Monday (1983)

Depeche Mode, Enjoy the Silence (1990)

Portishead, Glory Box (1994)

Daft Punk, Da Funk (1995)

Underworld, Born Slippy (1996)

The Prodigy, Breathe (1996)

Jeff Mills, The Bells (1996)

Aphex Twin, 4 (1996)

Björk, Bachelorette (1997)

Air, Sexy Boy (1998)

Massive Attack, Teardrop (1998)

The Chemical Brothers, Hey Boy Hey Girl (1999)


Soul-funk

Billie Holliday, Strange Fruit (1939)

Ray Charles, What’d I Say (1959)

Ben E. King, Stand By Me (1961)

Louis Armstrong, What a Wonderful World (1967)

Aretha Franklin, Respect (1967)

Otis Redding, (Sittin' On) The Dock of the Bay (1968)

James Brown, Get Up (I Feel Like Being a) Sex Machine (1970)

Ike & Tina Turner, Proud Mary (1971)

Sly and the Family Stone, Family Affair (1971)

Marvin Gaye, What’s Going On (1971)

Stevie Wonder, Superstition (1972)

Earth, Wind & Fire, Let’s Groove (1981)

Michael Jackson, Billie Jean (1982)

Prince, Purple Rain (1984)

Destiny’s Child, Say My Name (1999)


Musiques du monde

Stan Getz, João Gilberto & Astrud Gilberto, The Girl From Ipanema (1964)

Miriam Makeba, Pata Pata (1967)

Santana, Oye Como Va (1970)

Manu Dibango, Soul Makossa (1972)

Fela Kuti, Zombie (1977)

Gilberto Gil, Toda Menina Baiana (1979)

Bob Marley, Could You Be Loved (1980)

Johnny Clegg & Savuka, Asimbonanga (1987)

Mano Negra, Mala Vida (1988)

Goran Bregović, Ederleizi (1988)

Ismaël Lô, Tajabone (1990)

Cesaria Evora, Sodade (1992)

Youssou N’Dour & Neneh Cherry, 7 Seconds (1994)

Lhasa, El desierto (1997)

The Buena Vista Social Club, Chan Chan (1997)


Le jury

  • Priscille Alber (codirectrice Chat Noir et Voix de Fête)
  • Joël Bovy (programmateur Nox Orae)
  • Rémi Brugmann (programmateur Montreux Jazz)
  • David Brun-Lambert (collaborateur Le Temps)
  • Philippe Chassepot (collaborateur Le Temps)
  • Laurence Desarzens (présidente Prix suisse de musique)
  • Stéphane Gobbo (journaliste Le Temps)
  • Dany Hassenstein (programmateur Paléo)
  • Olivier Horner (collaborateur Le Temps)
  • Salomé Kiner (collaboratrice Le Temps)
  • Michaela Maiterth (programmatrice Montreux Jazz)
  • Sylvain Maradan (directeur L’Echandole)
  • Camille Destraz (directrice Pré-aux-Moines)
  • Jacques Monnier (programmateur Paléo)
  • Mathieu Monnier (programmateur Paléo)
  • Stéphanie-Aloysia Moretti (programmatrice Montreux Jazz)
  • Guillaume Noye (codirecteur Chat Noir et Voix de Fête)
  • Virginie Nussbaum (journaliste Le Temps)
  • Maude Paley (programmatrice RKC)
  • Claudia Regolatti (programmatrice Montreux Jazz)
  • Arnaud Robert (journaliste Le Temps)
  • Vincent Sager (directeur Opus One)
  • Albane Schlechten (directrice FCMA)
  • David Torreblanca (programmateur Montreux Jazz)
  • Laurence Vinclair (directrice Les Docks)