Livres

Julian Assange, le lanceur d’alerte devenu «ennemi du peuple»

CHRONIQUE. L’arrestation du fondateur de WikiLeaks relance le débat fondamental sur la liberté d’informer. A quel point les Etats, les médias, la société dans son ensemble sont-ils prêts à accepter les bouleversements que les fuites provoquent?

Cela devait finir par arriver. Sauf qu’à la longue, on avait presque oublié l’existence de Julian Assange, prisonnier à demi volontaire dans l’ambassade londonienne de l’Equateur, où il s’était réfugié il y a sept ans pour échapper aux poursuites qui le visent. Le fondateur de WikiLeaks est donc à présent entre les mains de ces institutions étatiques qu’il a longtemps défiées en toute impunité. Quel sort vont-elles lui réserver? Son arrestation ne marque pas un point final à l’aventure, bien au contraire. Avec elle, un débat fondamental commence.

Lire aussi notre éditorial: Rendre justice à un justicier