Si on le compare à celui de l’année dernière, l’été 2021 aura été exagérément musical – mais quel bonheur de retrouver les frissons de la musique live et, surtout, de voir des artistes enfin autorisés à travailler. Sans parler de tous ces techniciens et équipes d’organisation sans qui les concerts ne pourraient avoir lieu, et qui eux aussi ont méchamment subi les effets collatéraux de la pandémie.