Pourrait-on parler du Saint-Graal du cinéma? C'est en tout cas un des phénomènes culturels de l'été. Kaamelott: Premier volet, film tiré de la série d'Alexandre Astier, cumulait plus de 400 000 entrées en France deux jours après sa sortie. Preuve que cette suite, douze ans après la fin du feuilleton diffusé sur M6, était guettée par les fans. Qui retrouvent Arthur exilé à Rome, pourchassé par son ancien allié Lancelot, et flanqué de ses sbires de toujours – Perceval, Karadoc... 

Si on connaît avant tout la série pour son ton potache et ses répliques cultes, elle n'en est pas moins la revisite d'un mythe – une relecture plus fine qu'il n'y paraît. Eclairages avec Justine Breton, maître de conférence en littérature française à l’Université de Reims et co-autrice de Kaamelott, un livre d'histoire (2018, Vendémiaire).