«Le réel n’existe pas. Seul compte le regard qu’on porte sur ce réel. Une goutte d’eau tombe d’un toit. L’événement, a priori anodin, peut prendre une dimension poétique, selon la manière dont on l’envisage. J’aime cette attention à l’essentiel derrière la routine du quotidien.» La cinquantaine vive et chaleureuse, Katia Delay est née à Kigali. Peut-être a-t-elle gardé de ces premiers instants africains un certain rapport aux esprits?