Une comédie «d'auteur» indépendante avec Kenneth Branagh et la belle Robin Wright Penn, primée dans quelques festivals? En principe, on est preneur. Hélas, il faudra être d'humeur très indulgente pour prendre plaisir à cette histoire laborieuse d'un dramaturge cynique en quête d'un second souffle. Ses obstacles comprennent un chien bruyant, l'adorable fillette d'une voisine, des comédiens bouchés et un rôdeur qui a usurpé son nom. Bref, c'est Peter McGowan contre tous jusqu'à ce qu'il ne réalise le bien-fondé du désir d'enfants de sa (trop) patiente épouse. Comme son protagoniste narcissique, le film tend à porter sur les nerfs. Ses bons moments se diluent dans un horizon conformiste dénué de promesses, typique d'un certain off qui n'aspire qu'à rejoindre le in. Une sortie tardive qui ne s'imposait pas.

Comment tuer le chien de son voisin (How to Kill Your Neighbor's Dog), de Michael Kalesniko (USA, 2000), avec Kenneth Brahnagh, Robin Wright Penn, Suzi Hofrichter, Jared Harris, Lynn Redgrave, Peter Riegert