La première exposition Kirchner en Suisse romande, composée de prêts du Musée Kirchner de Davos et d'une collection privée, se décline en deux volets. Le premier s'ouvre à la Fondation Neumann et réunit peintures, dessins, travaux d'art appliqué et sculptures en bois. Le deuxième propose de découvrir plus de cent estampes au Cabinet cantonal des estampes, à Vevey.

L'exposition de Gingins met l'accent sur la période suisse, les vingt dernières années de sa vie (1880-1938). L'artiste, membre fondateur de Die Brücke en 1905 à Dresde, s'était réfugié dans notre pays en 1918, traumatisé par la guerre. Il allait trouver dans la montagne une variété de thèmes ainsi qu'un baume – qui ne l'empêcherait pas de se suicider en 1938.

L'exposition comprend des pièces antérieures, tels les dessins des rues de Berlin. Fou de cet art, Ernst Ludwig Kirchner a effectué des exercices limités à un quart d'heure. Sa manière, et celle de ses amis, de portraiturer des nus dans le paysage était moins élégiaque, encore moins mythologique, que dénotant son goût pour la liberté.

Douceur alpestre

La toile de 1927, Avant le lever du soleil, autoportrait avec Erna, ainsi que Les trois vieilles femmes de 1925-26, réunissent les motifs prisés à Davos: la vieillesse livrée sans fard, l'attirance pour la vie primitive (un couple de statues nègres) et le paysage alpestre. Des statues en bois d'arolle disent cette douceur.

Les gravures et les bois, trouvent une expressivité supplémentaire dans le tirage réalisé par l'artiste. C'est avec la paume de la main qu'il a imprimé des planches, d'où les irrégularités, nuances et effet d'ancienneté. Les portraits en xylographie de 1917 et 1918 sont impressionnants; l'élongation du visage et les traits creusés, mettent en évidence ce que la vie peut offrir de torturant, mais aussi le pouvoir de l'être humain de trouver en lui-même, des sources d'apaisement.

Kirchner, expressionniste allemand (1880-1938). Fondation Neumann (Gingins, tél. 022/369 36 53) et Cabinet cantonal des estampes (av. Gare 2, Vevey, tél. 021/921 34 01). Gingins: je-ve 14-17 h, sa-di 10 h 30-17 h; jusqu'au 10 juin. Vevey: ma-di 11-18 h 30; jusqu'au 29 avril.