A peine la Neuvième Symphonie de Beethoven était-elle terminée qu’il y a eu un élan dans la salle. Standing ovation quasiment instantanée mercredi soir au Festival de Lucerne. Le nouveau directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Berlin, Kirill Petrenko, a fait vive impression au fil d’un programme conjuguant la Lulu-Suite de Berg et l’œuvre monumentale de Beethoven.