Il a l’air sorti d’un tableau du XIXe siècle. La barbe et le foulard estampillés Grand Ouest, les cheveux collés au crâne par le chapeau tout juste enlevé. Il s’appelle Mike Smith, il a été figé ainsi par Christian Lutz un jour de novembre 2007, dans l’Oregon. Des deux autres, Lutz ne dit rien.

Le Musée de Bagnes expose cette image parmi d’autres séries du photographe genevois, en ses murs et en extérieur (barrage de Mauvoisin et chemin des 700 ans). Caroline Stevan

Aux dépens du réel, Christian Lutz, du 1er juillet au 9 septembre dans le val de Bagnes. Rens. www.museedebagnes.ch Catalogue aux Editions du Musée de Bagnes. Signature à la Librairie Archigraphy, à Genève, le 3 juillet dès 17h.