A l’ère du selfie, la dimension identitaire du vêtement est plus forte que jamais. Que porter, et pour dire quoi de soi, telle que la question qui traverse l’exposition «Pour la galerie. Mode et portrait», dès le 17 septembre au Musée d’art et d’histoire de Genève.

Retrouvez notre série d’articles (PDF).

Dans cette exposition, vous confrontez des portraits – essentiellement des peintures – à des créations de mode. Que révèle ce dialogue entre deux catégories – beaux-arts et arts appliqués – que la tradition oppose volontiers?