CLASSIQUE. Les larmes de l'apôtre renégat inspirèrent son chant du cygne au maître flamand Roland de Lassus en 1594. Cycle de 20 madrigaux à sept voix, les Lagrime sont aussi celles d'une église catholique aux mains ensanglantées après le schisme luthérien. En pleine Contre-Réforme, l'époque est au retour à l'intériorité, à l'examen des consciences et au recueillement. Et c'est une sobriété constante que visent la Capella ducale Venetia et son chef Livio Picotti. Ils la trouvent dans des lignes planes, denses mais surtout pas théâtrales.