Patrimoine

«Cé qu’è laino», aux racines de l’hymne genevois

Joël Aguet a enquêté sur les origines du chant de l’Escalade. Et a fait quelques découvertes surprenantes

Une fête de l’Escalade réussie, pour tout bon Genevois, c’est un triptyque: cortège, marmite et Cé qu’è laino. Un hymne, comme une comptine, narrant la victoire de la république protestante sur les Savoyards, qui attaquèrent la ville dans la nuit du 12 décembre 1602. Quatre siècles plus tard, on le chante encore – du moins le premier couplet – dans les classes comme lors de matchs de hockey.

Mais d’où vient ce chant? Qui l’a écrit et quand? L’historien Joël Aguet publie aujourd’hui les résultats de sa longue enquête sur les origines du Cé qu’è laino dans deux ouvrages documentés.