Protectionnisme

L’Allemagne tient à sa «souveraineté technologique»

Le ministre de l'Economie Peter Altmaier a présenté une nouvelle version de sa stratégie industrielle. Il souhaite sauver le «made in Germany»

Peter Altmaier est tenace. En février dernier, le ministre allemand de l’Economie avait présenté les grandes lignes d’une politique industrielle nationale. Dans un pays peu habitué à l’interventionnisme étatique au niveau économique, il avait suscité une levée de boucliers.

Vendredi, Peter Altmaier est revenu à la charge, avec une nouvelle version de son texte et l’objectif de sauver le «made in Germany»: «L’industrie allemande est l’une des plus fortes au monde et emploie 7 millions de personnes dans le pays. Toutefois nous faisons face à des changements structurels, en matière de technologie et d’innovation, et à un ralentissement de la conjoncture mondiale.»