L’adage veut que l’amour rende aveugle. Mais, parfois, ne rend-il pas aussi fou? Œuvre phare de la poésie persane, le Leyli et Majnûn rédigé au XVe siècle par Jâmi, né dans l’actuel Afghanistan, conte l’histoire d’un poète follement épris d’une jeune femme à la beauté envoûtante. Au cœur du désert d'Arabie, Qeys aime éperdument Leyli, mais le père de celle-ci, peu enclin à la voir épouser un poète transi et sans retenue, s’opposera au mariage. Et Qeys de sombrer dans la folie pour devenir Majnûn – «le fou» en persan.