Retour en terres vaudoises. Le gouvernement vaudois a indiqué ce mardi avoir choisi Patrick Gyger pour la direction de Plateforme 10, la holding des grands musées vaudois, qui chapeautera le Musée cantonal des beaux-arts, le Mudac et l’Elysée.

En septembre 2019: Une fondation pour chapeauter Plateforme 10et notre éditorial à ce sujet: Un chef d’orchestre pour Plateforme 10

A la tête du Lieu unique

Patrick Gyger dirige depuis 2011 le Lieu unique, un centre culturel labellisé national en France, sis à Nantes. L’endroit se singularise par la polyvalence de ses activités, spectacles, concerts, festivals, conférences dans des domaines fort divers… Sacré chevalier des arts et des lettres il y a trois ans, le Vaudois s’est illustré par diverses expositions et publications.

Auparavant, pendant dix ans, il avait piloté la Maison d’ailleurs d’Yverdon, le musée consacré à la science-fiction. Sous son règne, la petite institution avait largement développé ses activités et ses collections, notamment avec la création de l’espace Jules Verne en 2008.

Une «capacité d’innover»

Le nouveau directeur a été choisi par Cesla Amarelle et Pascal Broulis, à titre de délégation du Conseil d’Etat – le comité de recrutement avait analysé 50 candidatures. Les ministres vantent les compétences acquises au long de son parcours, autant en «qualités managériales» que dans sa «capacité d’innover». Patrick Gyger entre en fonction début janvier.

En 2012: Patrick Gyger: «Symbole d’une politique culturelle, le Lieu unique veille sur la ville»