L'architecte américain, né en Allemagne, Helmut Jahn est mort, samedi après midi, à l'âge de 81 ans à Campton Hills, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Chicago (Illinois) dans un accident impliquant deux véhicules alors qu'il roulait à bicyclette, a annoncé dimanche la police. Il avait «omis de s'arrêter à un stop» sur une intersection, a indiqué la police.

Les deux véhicules automobiles roulaient dans des directions opposées, a précisé la police, ajoutant que le conducteur de l'un d'eux avait été conduit à l'hôpital pour de légères blessures.

Lire aussi: Débat. L'architecture est-elle forcément responsable?

Après avoir obtenu son diplôme à Munich en 1965, Helmut Jahn s'était installé à Chicago pour étudier à l'Illinois Institute of Technology, un établissement très lié à l'influent architecte moderniste Ludwig Mies van der Rohe.

Plusieurs conceptions à travers le monde

Helmut Jahn s'est fait un nom dans les années 1970 et 1980 avec des constructions à Chicago, parmi lesquelles le Thompson Center et le terminal de la compagnie United Airlines à l'aéroport international O'Hare.

Il a aussi participé à la conception du siège du FBI à Washington et a ultérieurement construit le Munich Airport Center ainsi que le Sony Center à Berlin.

«Helmut Jahn était un des architecte de Chicago les plus inventifs dont l'impact sur la ville (...) ne sera jamais oublié», a déclaré sur Twitter la maire de Chicago Lori Lightfoot. «Sa marque architecturale se fera sentir et sera visible à travers la planète pour des générations.»