Pour célébrer l’ouverture du nouveau quartier des arts près de la gare de Lausanne, les trois institutions réunies au sein de Plateforme 10 ont élu, sans surprise, la thématique ferroviaire. Dicté par la nature des lieux, le sujet a inspiré les représentants de tous les champs artistiques abordés dans les trois musées. A la croisée de l’imaginaire et de l’histoire, de l’art et des avancées techniques, de l’esthétique et du quotidien, ce thème extrêmement riche se révèle particulièrement propice aux dialogues entre objets et entre disciplines. Le train, c’est le quotidien de très nombreux pendulaires, mais c’est aussi la silhouette langoureuse d’une Marlene Dietrich dévoilant une épaule nue dans Shanghai Express, et le sourire radieux, magnifié par un manteau rose pâle bordé de fourrure, d’une Geraldine Chaplin lors de son arrivée en train dans Le Docteur Jivago.