Gardez-vous le souvenir d'une œuvre qui ait provoqué le scandale?

Lors de l'exposition Tell 73, au Musée des beaux-arts de Lausanne, un artiste dont j'ai oublié le nom avait fait marcher le public sur un drapeau suisse. Le sponsor, Philip Morris, est intervenu pour faire retirer l'œuvre, ce que le conservateur, René Berger, a refusé tout net au nom de la souveraineté de l'artiste. Ce dernier a accepté le retrait après entretien avec le sponsor! C'est déplorable!

Et, dans le cas de la «Mouette» de Berne, quelle attitude adopter?

Je déplore également que Fibicher capitule. L'art est un espace de liberté intégrale depuis l'origine, où tout est permis. Le vrai scandale réside dans le fait qu'un jeune UDC porte plainte. La politique d'expulsion des requérants est une violence autrement plus grave que la violence symbolique de l'art.