Voici un aspect moins connu du théologien protestant et grand philosophe de la technique que fut Jacques Ellul (1912-1994): sa vision de l’art moderne, qui l’intéressait précisément dans son rapport à ce qu’il a baptisé «le système technicien», auquel il a consacré ses livres les plus célèbres (Le Système technicien ou Le Bluff technologique, par exemple).