Faire entrer un tank allemand dans un studio n’est pas chose aisée. C’est pourquoi Jim Naughten ne l’a pas fait. Le Britannique s’est rendu à Kentish, sur le terrain de grandes reconstitutions militaro-nostalgiques. Là, il a photographié des chars et des blindés, qu’il a ensuite transposés sur un fond… neutre. Devant son objectif ont encore défilé des (fausses) infirmières de la Croix-Rouge, des lieutenants et des ­recrues de toute l’Europe. Le grand jeu.

Jim Naughten, «Re-enactors», jusqu’au 9 juin 2012 à Quai No 1, Vevey. Rens. www.quai1.ch. Livre aux Editions Hotshoe International.