«L'arteplage de Neuchâtel est le seul que l'on peut voir depuis la ville. Il me fait penser à une place de jeu, au sens le plus positif du terme. Il concentre dans un espace relativement limité toutes sortes d'éléments étranges, parfois même comiques: la boule de bois du Palais de l'équilibre, l'immense charlotte de Manna, la grande roue et les galets sur la plate-forme. Autant d'éléments d'artifice, posés au milieu de l'eau et des roseaux. C'est là aussi que se trouvera le point d'amarrage de la barge de l'arteplage mobile du Jura.

»Nourriture, animaux, eaux: tous les sujets traités parlent de la nature de façon contaminée, hybride; la biologie y sera traitée comme une clé pour notre siècle, un fait. Contrairement à Morat par exemple, où des choses très différentes se passeront d'un bout à l'autre de la ville, Neuchâtel mettra en scène des sentiments spécifiques, dans des formes spécifiques. Le visiteur assistera à beaucoup de phénomènes incroyables sur cet arteplage, et c'est cela qui le rendra spécial.»

A. W.

* Martin Heller est le directeur artistique d'Expo.02