Trois cent cinquante kilos de sable ont été nécessaires à Joe Ben Jr, Indien Navajo et plasticien-magicien de la terre, pour réaliser l'œuvre visible à la Galerie Alexandre Mottier. Œuvre au dessin extrêmement fin et net exécuté à l'aide de sable et de pigments que l'artiste laisse couler entre ses doigts, à même le sol. Œuvre éphémère, venue de la terre et destinée à retourner à la terre, puisqu'elle sera dispersée et ses matériaux restitués au paysage, ici à Genève où Joe Ben Jr est l'invité de Pro Helvetia.

Les pictogrammes suivent les codes du sandpainting dont la tribu de Joe Ben Jr est spécialiste, pratique cultuelle à vertu thérapeutique. L'artiste l'a expliqué à des classes d'enfants, pendant qu'il travaillait à son œuvre dans la galerie genevoise. Alors que l'on peut y reconnaître une pièce d'eau, la nuit, reflétant le ciel et ses étoiles, entourée de douze personnages coiffés d'une plume d'aigle, le tout stylisé, presque carré, les enfants y voyaient les uns une table entourée des membres de la famille au moment du repas, nous, adultes, dirions une Cène, les autres des extraterrestres… La fraîcheur enfantine décèle, sous les conventions esthétiques, le message d'amitié, de vérité venu d'ailleurs…

Poussière maternelle

Le sable mêlé d'améthyste concassée et de poussière de marbre blanc brille doucement sous le feu d'un soleil couchant «projeté» contre la paroi. L'artiste a tenu à intégrer à son travail minéral de la verdure, branches de thuya fraîches, symbole de la vie fragile qui est la nôtre sur terre. Sur cette terre qui, pour les Indiens, représente la mère, comme le notait cet Indien nez-percé fondateur de la «religion des rêveurs»: «Vous me demandez de couper l'herbe, d'en faire du foin, de le vendre pour être aussi riche que les hommes blancs. Mais comment oserais-je couper les cheveux de ma mère?» Joe Ben Jr, qui s'inscrit dans sa propre culture malmenée, qui parle navajo avec ses enfants et observe les rites du sandpainting, s'inscrit aussi dans l'art contemporain, puisqu'il a participé ou s'apprête à participer à des manifestations internationales comme Les Magiciens de la terre ou, tout bientôt, The Edge of Awareness pour les cinquante ans de l'OMS.

Joe Ben Jr. Galerie Alexandre Mottier, boulevard Georges-Favon 17, Genève (tél. 022/310 27 42). Ma-ve 14-19h, sa 10-17h. Jusqu'au 23 mai.