Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Yves Bolognini, à l'origine du musée, pose devant des appareils de la collection.
© Keystone/Laurent Gillieron

Technologie

A Lausanne, le Musée Bolo appelle à l’aide

Pour stocker plus de 5000 ordinateurs et consoles de jeux anciens, le musée doit trouver 200 000 francs, dont 40 000 francs d’ici au 30 juin (avec une vidéo)

C’est un enchevêtrement incroyable d’ordinateurs des années 1970, de consoles de jeux des années 1980, de cartons de disquettes et de prototypes de souris suisses qui accueille le visiteur d’un bâtiment à quelques mètres de la gare de Lausanne. C’est ici que se trouve l’une des plus grandes collections de matériel informatique d’Europe. Et cette collection est en danger: lundi, le Musée Bolo – du nom de son fondateur Yves Bolognini – a lancé un appel à l’aide. Il lui faut trouver 200 000 francs, dont 40 000 francs d’ici à fin juin, pour poursuivre ses activités.

Yves Bolognini, informaticien, a débuté sa collection il y a vingt-deux ans. Aujourd’hui, son musée (situé sur le site de l’EPFL depuis 2002), son principal site de stockage (près de la gare) et un site secondaire (à Chavannes-près-Renens) abritent plus de 2000 ordinateurs et consoles, et 5000 pièces au total en comptant les logiciels, joysticks et livres. L’entreprise informatique ELCA, qui mettait gracieusement ses locaux à disposition près de la gare depuis quinze ans, souhaite désormais faire payer un loyer, d’environ 40 000 francs par an. «Je comprends leur décision, affirme Yves Bolognini. Il nous faut maintenant d’urgence des fonds pour rester sur place et éviter que ce patrimoine informatique ne disparaisse.»

Un nouveau musée

Il est impossible de déplacer cette collection sur le site de l’EPFL. «Nous n’avons là-bas que 250m² pour y montrer quelques appareils, poursuit Yves Bolognini, ce qui ne nous permet pas de créer un véritable musée. Le rêve, à terme, serait de trouver un lieu pour stocker toute la collection et créer un véritable musée du numérique.» Des premiers contacts ont été pris avec Logitech et des collectivités publiques. La Fondation Mémoires Informatiques, qui gère la collection, espère trouver rapidement une solution.

En attendant, Yves Bolognini continue à accroître la collection, qui contient par exemple un Apple II, lancé en 1977. «Nous avons déjà la plupart des ordinateurs des années 1970 à 1990, y compris de nombreux Smaky suisses. Le rêve serait de trouver un Apple I, le premier ordinateur créé par la société. Mais il s’échange entre 500 000 et un million de dollars pièce…»


Pour faire un don: go.bolo.ch

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a