CLASSIQUE

Les Lausanne Soloists aux archets lumineux

Formés d’étudiants de l’HEMU, en tournée en France cet été, les Lausanne Soloists ont forgé une belle unité sous la direction de leur leader, Renaud Capuçon, mardi dernier aux Variations Musicales de Tannay

Est-ce un miracle? Mardi, il pleuvait des cordes toute la journée lorsque soudain, tout s’est arrêté vers 19 heures en région genevoise. Renaud Capuçon donnait un concert avec les Lausanne Soloists aux Variations Musicales de Tannay. Concentrés, échangeant des sourires, des clins d’œil même parfois, ces étudiants issus de la Haute Ecole de musique de Lausanne (HEMU), tous instrumentistes à cordes, ont enthousiasmé le public venu les écouter sous la tente en plein air du parc de Tannay.

Tous debout en arc de cercle

Cet été, le festival fondé par Serge Schmidt célèbre ses 10 ans d’activité avec des têtes d’affiche et jeunes ensembles. Constitués d’étudiants actuels et d’anciens membres de l’HEMU, les Lausanne Soloists ont fière allure. Pour un ensemble formé il y a à peine quelques mois (les premières répétitions ayant été entamées en février dernier à Evian), la cohésion est très bonne. Jouant la plupart debout, à l’exception des violoncellistes assis, ils sont disposés en arc de cercle sur l’estrade. Ils commencent par interpréter les Concertos pour violon de Bach avec Renaud Capuçon en soliste.