Mercredi soir à la Salle Métropole de Lausanne, on a eu le bonheur de découvrir une cheffe allemande à la tête de l’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL), avec en soliste le pianiste anglo-américain Kit Armstrong dans le 2e Concerto de Saint-Saëns. A la fin du concert, la lumineuse Anja Bihlmaier a salué généreusement les musiciens en circulant d’un pupitre à l’autre sur le podium, tandis que le public applaudissait la Symphonie «Réformation» de Mendelssohn.